COMMENT AMÉNAGER LA MAISON ?

COMMENT AMÉNAGER LA MAISON ?

1423 Vues

»À quel âge bébé commence-t-il à marcher ?

La plupart des bébés font leurs premiers pas vers 12 mois et marchent bien vers 18 mois. Ne vous inquiétez pas si cela prend plus de temps pour votre enfant. En effet, bon nombre d’enfants parfaitement normaux ne marchent pas avant 18 mois. Au-delà de deux ans, n'hésitez pas à consulter si vous constatez que votre enfant n'a toujours pas fait ses premiers pas, car ce retard fait partie du retard global du développement moteur.

»Marcher se fait pas à pas

Avant de marcher tout seul, bébé doit d’abord suivre quelques étapes essentielles qui lui permettent de développer ses muscles, de découvrir son corps, d’améliorer la coordination de ses mouvements, et de trouver son équilibre. Si l'âge auquel ces étapes se produisent est variable, la séquence est généralement identique d'un enfant à l'autre :

  • Vers 4 mois : bébé apprend à bouger la tête.
  • Vers 6 mois : avec un appui dans le dos, il se tient en position assise.
  • Vers 9 mois : les enfants se déplacent de différentes manières : ils rampent, avancent sur les fesses ou à quatre pattes. Ces évolutions leur permettent d'acquérir du tonus sur leurs membres inférieurs et leurs membres supérieurs afin de parvenir à se tenir debout.
  • Vers 10 mois : bébé arrive à se lever et se tient debout pendant quelques secondes.
  • Vers 11 mois : debout, il arrive à faire quelques pas en tenant la main d’un adulte.
  • Vers un an : confiant, il lâche sa main, et fait quelques pas hésitants, en avant, comme un grand !
  • Vers 18 mois : c’est déjà un bon petit marcheur prêt à démarrer son aventure. Mais attention, premiers pas ne veut pas dire assurance. Il lui faudra plusieurs mois pour devenir stable et plusieurs années pour qu’il se mette à courir ou à sauter.

»Les premières tentatives

Votre enfant sait à quel moment il sera prêt à se lancer en toute confiance. Il est inutile de lui tenir les mains pour lui apprendre à marcher. Il doit passer cette étape seul, lorsqu’il sentira qu’il a suffisamment d’équilibre, et de force dans les jambes pour s’y lancer. En clair, c’est à partir de la position debout, accroché à un meuble ou un support, que bébé expérimente et travaille son équilibre. Il doit en effet, apprendre à gérer efficacement les divers déséquilibres qui peuvent survenir en chemin, se déplacer le long d’un support et en changer ou le long d’un mur, à se descendre et à s’asseoir à partir de la position « debout » et, à l’inverse, à se relever de la position assise.

»Et si bébé a les jambes arquées ?

Chaque bébé a sa propre façon de marcher : jambes arquées, pieds vers l'extérieur ou vers l'intérieur, sur la pointe des pieds... Ne vous inquiétez pas, ces petites déformations n'ont rien d'anormal et disparaîtront en général avant l’âge de 3 ans. Toutefois, consultez un médecin ou un pédiatre si :

  • Votre enfant continue de marcher les pieds vers l’intérieur ou vers l’extérieur longtemps après avoir appris à marcher.
  • Votre enfant a des pieds plats douloureux ou s’il se fatigue en marchant.
  • Votre enfant boite ou se dandine. Et même sans signe particulier, une consultation est conseillée vers l’âge de 5 ans, car c’est le bon moment pour intervenir et rapidement corriger un éventuel petit problème.

»Comment aider bébé ?

Mettez-vous à son niveau

Attention, aider bébé à marcher en lui prenant les mains au-dessus de la tête n’est pas une bonne méthode d’apprentissage : cela lui fait prendre de mauvaises habitudes en termes d'équilibre et de respiration. Baissez-vous de façon à l’aider et non pas à le tirer.

Ne laissez pas votre enfant debout longtemps

Un enfant qui commence à marcher ne ressent pas la fatigue et ne développe donc pas de lui-même le réflexe de s'asseoir de temps en temps pour se reposer. Au début, il arrive qu’il ressente quelques douleurs musculaires dans les jambes : des crampes, des courbatures. Rien de plus normal s'il galope toute la journée ! C'est alors à vous de jouer en lui faisant comprendre qu’il faut s’arrêter de temps en temps pour se reposer.

Proposez-lui des jouets

Offrez-lui un camion porteur sur lequel votre enfant va prendre appui pour avancer. Si le jouet roule trop vite, l’enfant peut avoir peur et préférer un objet sans roulettes, comme un panier à linge tourné à l’envers ou une boîte de carton fermée.

»Comment aménager la maison pour aider bébé ?

Créez un environnement stimulant

Un environnement stimulant est un environnement qui satisfait les besoins physiques mais aussi psychiques et affectifs du bébé : des couleurs, des formes, des challenges, etc. Un enfant stimulé, encouragé par son entourage, gagnera en rapidité d’apprentissage. Mais attention à ne pas trop en faire non plus avec des formules insistantes et répétitives. Malgré tout, chaque enfant se développe selon un rythme qui lui est propre.

Stimulez-le, accompagnez-le, rassurez-le mais ne le brusquez pas. Stimulez votre enfant, accompagnez-le, rassurez-le mais ne le brusquez pas.

Créez un environnement sécurisé

Bien sûr, les espaces doivent être avant tout sécurisés. Il faut donc penser à protéger les angles, à mettre un tapis sur le sol et à enlever du chemin les petits jouets sur lesquels bébé pourrait trébucher. Vous pouvez toutefois lui faciliter la tâche en veillant à ce que les pièces où il évolue comportent des supports suffisamment stables, à sa hauteur, un canapé, un fauteuil, les barreaux d’un parc, etc. Rien de plus.

Il faut bien choisir ses chaussures

À la maison, laissez votre bébé pieds nus afin de mieux sentir le sol. C’est ainsi qu’il pourra appréhender les sensations de son corps et apprendre la meilleure position de marche. Mais pour ses premiers pas en extérieur, ne lésinez-pas sur la qualité des chaussures. Choisissez-les légèrement montantes et avec un renfort, afin que sa cheville soit bien maintenue.

Publié dans: Questions de parents
Découvrez nos kit de naissance cadeau pour bébé
Besoin d'aide ?